Menu

Affaire scandale surfacturation au palais le texte qui mouille Seydou Gueye et Cie



Affaire scandale surfacturation au palais le texte qui mouille Seydou Gueye et Cie
Le Palais fait encore parler delui. Cette fois-ci, il s’agit d’une commande de livres sur Macky Sall à Seydou Guèye et Doudou Sarr Niang, livrée depuis Décembre dont l’exécutant n’ a pas encore été entièrement payé. 

Ce dernier râle et accuse.De quoi s’agit il ? Selon notre interlocuteur Amar Diop, un jeune opérateur économique : «Seydou Gueye et Doudou Sarr Niang lui avaient commandé 20000 livres au
 coût de 23 millions de Fcfa qu’ il devait livrer le jour de l’investiture du candidat Macky Sall porté par la coalition Benno Bokk Yakar».La livraison a été faite par l’homme d’affaires en l’espace de 72 heures.

Il a eu à remuer ciel et terre pour préfinancer la commande et honorer son engagement comme en atteste le bordereau de livraison. (Voir Fac Simile)Amar Diop est un jeune sénégalais qui a quitté l’Europe pour répondre à l’ appel du Président MackySall en venant travailler au Sénégal. 

Sur ce registre précis, crédité d’un entrepreneur sérieux, il bénéficie de la confiance de la Présidence de la République suite à des marchés gagnés par appel d’offres.Il a eu pour cette opération toutesles peines du monde à recouvrerson dû. A l’en croire : «à chaquefois qu’il demande à rentrer dans ses fonds, on l’oriente du côté duBureau d’Information Gouvernemental ( BIG) où se trouveDoudou Sarr Niang ou vers Seydou Gueye, à l’époque porte-parole du gouvernement». 

Et M.Diop de poursuivre : «un jour, je reçois un appel de la Présidence pour une commande. J’ai fait savoir à celui qui était au bout du fil qu’on ne m’a pas encore payé la dernière commande. Après vérification faite, il me revient pour me signaler que la facture a été totalement réglée par le Président de la République. Le Palais a intimé l’ordre à Seydou Gueye de s’acquitter entièrement de cette créance. 

Séance tenante, il me remet 10 millions de Francs. Je lui ai même fait une décharge. Il reste 13 millions de FCFA à honorer».On nous dit par ailleurs que cette somme de 23 millions aurait été surfacturée et in fine la commande coûterait 60 millions denos pauvres francs.

Quoiqu’ il en soit, M. Diop interpelle les autorités de la Présidenceà la tête desquelles le Président Macky Sall. Il informe qu’il n’a jamais eu de contentieux financiersavec la Présidence avec qui il travaille depuis des années. Il saisit cette opportunité pour remercierAbdoul Aziz Mbaye et Cie qui sesont toujours acquittés des factures de la présidence. 

Et avertit-il : « Ce qui m’intrigue, c’est que la commande a été faite au nom de Seydou Gueye. Cette fois-ci, les micmacs nepasseront pas. Je réclame parprincipe le reliquat. Certainement , d’autres entrepreneurs sont en train de souffrir de cespratiques ». Seydou Gueye etDoudou Sarr Niang apprécieront. 


De #BDN
Dimanche 18 Août 2019